TRAIL DU GYPAETE

Cette course bien qu'un objectif secondaire me tient beaucoup à cœur. En effet elle se déroule et surtout arrive à 2 pas de chez moi. On passe par 3 pics très pratiqués en hiver dont le plus célèbre, le Pibeste. Environ 28km pour 2000m+. Je fais 2ème lors de ma 1ere participation en 2011 derrière un certains Maxime Cazajous et encore 2ème en 2014. Alors cette année je compte bien la remporter!!

Mais à 2 jours de la course je sens que mes jambes ne sont pas comme d'habitude, lourdes, fatigués alors que tous allait bien jusqu'à J-3... Bizarre mais je me dis que le dimanche ca ira mieux!

Bon nombres de prétendants à la victoire dont Yann Mondot le vainqueur sortant, Baptiste Cazaux, Fabien Nabias, l'excellent routier Nicolas Capoferi et bien d'autre. 

9h c'est parti 500m de plat puis d'entrée la grosse cote du Pigeonnier. Je me place aux avant postes mais je sens que la jambe n'est pas légère je sens que la matinée va être dure...

Dès les premières grosses pentes du Pic du Jer, 1ere difficultée du jour, l'écrémage s'opère, je me retrouve avec Yann et Baptiste qui mène un rythme d'enfer, il a l'air très facile! J'essaye de m'accrocher mais je suis vraiment pas dans un bon jour. Je serre les dents et passe en mode guerrier je ne peux pas lâcher cette course....

Je passe au sommet avec une trentaine de seconde de retard. Au prix d'une grosse descente je revient rapidement sur eux l'écart derrière est déjà conséquent. Nous voila tous les trois j'essaye de me rassurer en me disant que les bonnes sensations peuvent vite revenir mais j'ai du mal a y croire...

1er ravito un petit signe à ma chérie (convenu entre nous la veille!) pour lui dire que je suis pas au mieux mais elle l'a vu à ma tête je pense!! Une fiole de boisson + 1 gel Meltonic et c'est parti pour la seconde ascension, la plus facile le Beout.

Le scénario se reproduit arrivé dans les premières pentes raides je me fais lâcher avec toujours la même sensation... Je me suis promis de rien lâcher alors je serre les dents et passe au sommet avec 2'-3' de retard.

Je mets les gaz dans la descente c'est le seul moyen de pas trop me faire distancer et espérer une défaillance devant. Me voila au second ravito Segus au pied de la plus grosse difficulté le Pibeste. Ma Julia, ma famille, le beau frère, mes potes ça remotive et même si je suis pas bien je vais rien lâcher pour eux.

Derrière les écarts sont important mais je suis pas à l'abri d'un retour. J'aperçois toujours Yann et Baptiste je maintien l'écart sur les parties roulantes ce qui me rassure un petit peu! Je sais que j'en ai pour environ 40' d'effort jusqu'au sommet faut pas lâcher. Arrivé à la carrière ça monte raide les pentes sont importantes! Je bascule en mode off les mains sur les cuisses qui veulent rien savoir aujourd'hui et je pousse!! A la sortie de la foret je vois Yann seul et au final pas si loin de moi.

1349m sommet et point culminant du parcours on m'annonce 4' sur Baptiste et 2' sur Yann. C'est le moment de lâcher les chevaux sur la dernière descente que je ferais les yeux fermés enfin presque! Baptiste s'envole vers la victoire il était vraiment le plus fort aujourd'hui mais j'ai toujours espoir de revenir sur Yann.

Col des Portes l'Oncle de Julia est là il m'annonce 1'30 de retard j'ai repris déjà 30" j'y crois de plus en plus. Faire 2ème avec ces sensations j'y croyais pas du tout! Arrivée à Ouzous on m'annonce 30". Il reste 2-3km de faux plat montant descendant jusqu'à l'arrivée.

C'est alors qu'apparait ma petite femme venu à ma rencontre pour me motiver et m'accompagner.

Je peux vous dire que je n'ai pas mis longtemps a revenir sur Yann et je peux vous dire aussi que c'est pas marrant tous les jours à la maison!!! :-)))

Désolé mais j'ai été obligé de flouter la photo car je n'ai pas eu les autorisations nécessaires!! Mais j'ai des témoins qui feraient mieux de se taire si ils tiennent à leurs vies.... 

Trèves de plaisanterie, encore une 2ème place cette année avec un chrono de 2h48 soit 3' de plus que l'année dernière pas trop mal au vu des sensations vraiment pas bonnes tout le long...

Les résultats ici : http://www.runningtrail.fr/resultats/Trail-Gypaetes-homme-0415.pdf

A bientot pour de nouvelles aventures!

Écrire commentaire

Commentaires: 0