80Km Du Mont-Blanc

A l'heure ou j'écris je redescend doucement de mon nuage!! Quelle course j'ai vécu c'était génial!!

Vendredi 24 juin, 4h du matin Chamonix dors profondément et pourtant de nombreux spectateurs sont venus assister au départ des 1100 partants... Pour une fois je ne suis pas stressé, le parcours me fait tellement envie qu'il me tarde qu'une chose c'est de partir! Après une petit boucle dans le village nous sommes partis pour la 1ère ascension du jour jusqu'au Brevent à plus de 2461m. Ca part relativement tranquille, je décide de ne pas me poser de question et de suivre la tête de course tant que je le pourrais. Au fils de l'ascension (presque 1400m+) je me retrouve en tête avec Aurélien Collet et nous passons au sommet avec un petit groupe de 7-8 coureurs.

Au sommet (bien enneigé) l'ambiance est magique! Le jour se lève, le mont Blanc en face est illuminé par le reflet de la lune, je me dit que je vais passer une sacrée bonne journée... Nous attaquons une descente d'environ 600m jusqu'à la Flégère. Le début est complètement enneigé, je me retrouve avec Diego et Guillaume Lenormand. S'en suit une belle traversée en balcon jusqu'à la Tête aux Vents.

A l'attaque de la descente, au milieu des bouquetins toujours aussi curieux, je ne suis plus qu'avec Diego pour atteindre le col des Montet puis le 1er ravito au Buet km26.

J'y retrouve ma femme super contente de me voir dans cette position et elle m'annonce qu'elle sera au barrage d'Emosson ce qui me motive encore plus (la veille ce n'était pas prévu qu'elle y soit..).

Initialement on devait attaquer la deuxième grosse ascension jusqu'au Col de la Terrasse mais les conditions ne nous ont pas permis d'y monter du coup ça sera deux montées entrecoupé d'une descente pour arriver au barrage d'Emosson.

C'est dans cette descente que je perd le contact avec Diego, à mon gout il descendait un peu trop vite, j'ai préféré me préserver un peu musculairement.

crédit photo : Fred Bousseau (endurance mag)

Dans la raide montée pour atteindre le barrage, je casse un bâton et m'énerve un petit peu (Julia rit pour le un peu)!! Je n'arrive pas à les ranger dans le sac, ils m'embêtent je perd du temps... Tant bien que mal j'arrive à les caler. En plus je me prend un petit coup de chaud et je suis obligé de m'arrêter dans une rivière pour prendre de l'eau. Je me retrouve au sommet avec 8' de retard...

La traversé du Barrage est impressionnant on se sent ridicule à coté de cette édifice... Et la vue est à couper le souffle... Depuis le Buet j'ai une douleur tout en bas du mollet qui m'embête un peu j'espère que ça ne vas pas s'empirer...

km40 2ème gros ravito. Julia m'annonce l'écart sur le 3ème de 10,' je suis surpris et je commence à croire à mes chances de podium...  Le début de la descente pour atteindre le Chatelard est bien technique je me régale, en plus on est à l'ombre!! Arriver en bas, contrôle des sacs, j'ai 12' de retard sur Diego...

On remonte sur le hameau des Jeurs (45,5 Km – 1 778 m), point de passage pour rejoindre le refuge de Catogne, la tête de l'Arolette et la tête de Balme. Je me sens vraiment bien dans les ascensions même si la chaleur commence à devenir écrasante...  La douleur au mollet est toujours un peu présente mais ça n'augmente pas.

Au col des posettes je reviens à 8' de Diego. La descente pour rejoindre le ravito du Tour je la connais, on repasse un peu à l'ombre ça fait du bien!!

Mamour est toujours là fidèle au poste, rapide efficace, elle m'a même trouvé une nouvelle paire de bâtons... Diego m'a repris à nouveau du temps dans la descente je suis à 12'...

La suite m'a paru très longue pour atteindre les Bois (km 66), c'est roulant mais j'ai l'impression de perdre du temps et il fait TRES CHAUD!!! Finalement j'arrive au Bois après 9h de course avec 10' de retard je suis surpris ça me remotive pour la dernière ascension.

C'est parti pour la montée au Montenvers (70,5 Km – 1 900 m) en passant par l'un des attraits touristiques les plus connus de Chamonix, la Mer de Glace. Je trouve mon rythme efficace mais il faut lutter contre cette chaleur, on puise vraiment dans les réserves. Les touristes sont nombreux au sommet, j'ai à nouveau repris du temps je suis à 8'... Décidément je me dis que si j'avais pas perdu ces 8' dans la montée d'Emosson je serais au contact pour la gagne mais bon je suis tellement heureux d'être deuxième que j'ai aucun regret! Un long chemin en balcon montant à 2100m nous permet presque d'atteindre le refuge du Plan de l'Aiguille mais on y vas pas car c'est jugé trop dangereux... Direction donc Chamonix 1100m plus bas!

Le scenario ne changera point, Diego conserve 10' d'avance sur la ligne d'arrivée, le 3ème Rémi Berchet arrivera 12' après moi. L'arrivée dans Chamonix est magique, du monde partout, le speaker Ludo met une ambiance de folie. Beaucoup d'émotion, le travail et les sacrifices payent ça fait tellement plaisir. Au final la course fait 85km et 6000m+/-.

1   Diego PAZOS SE H 10:52:45 00:00:00 Suisse
2   Guillaume BEAUXIS SE H 11:05:10 00:12:25 France
3   Rémi BERCHET SE H 11:16:14 00:23:29 France
4   Vivien REYNAUD SE H 11:25:27 00:32:42 France
5   Sacha DEVILLAZ SE H 11:30:10 00:37:25 France
6   Caroline CHAVEROT V1 F 11:40:59 00:48:14 France
7   Petr ZAKOVSKY SE H 11:46:31 00:53:46 République tchèque
8   Lionel POLETTI SE H 11:47:48 00:55:03 France
9   Pierre MINARY SE H 11:50:59 00:58:14 France
10   Sebastien CHAIGNEAU V1 H 11:57:35 01:04:50 France

 

On dit que derrière les grands sportifs il y a souvent une grande femme, je sais pas si je suis un grand sportif mais je sais que j'ai une grande femme!

Plus tard je pourrais raconter à notre petite fille tous ces moments auxquels elle a assisté, alors âgé de 7 mois dans le ventre de sa maman... Ca a été une grosse source de motivation!

Vous avez été très nombreux à me suivre et à me féliciter je vous en remercie grandement.

Place à un peu de repos puis ca sera la préparation de mon dernier objectif le GRP 160km dans un tout autre esprit...

 

A bientôt et encore merci à tous!

Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    XavierG (jeudi, 30 juin 2016 03:44)

    Très belle course, bien content pour toi Guillaume. Je suivrai ça au GRP.

  • #2

    Un pyrénéen (lundi, 04 juillet 2016 09:11)

    "Je sais pas si je suis un grand sportif"

    Indéniablement oui !
    Peut être à un de ces jours sur le Pibeste !

  • #3

    Susie Tenaglia (mercredi, 01 février 2017 04:57)


    Wow, superb blog layout! How lengthy have you been blogging for? you make running a blog look easy. The whole glance of your web site is excellent, as smartly as the content material!

  • #4

    Palmira Godwin (samedi, 04 février 2017 18:08)


    I enjoy what you guys are usually up too. Such clever work and reporting! Keep up the great works guys I've incorporated you guys to my blogroll.

  • #5

    Angella Provenza (dimanche, 05 février 2017 10:21)


    I just could not leave your website prior to suggesting that I extremely loved the usual info an individual supply on your visitors? Is going to be back ceaselessly in order to inspect new posts

  • #6

    Spencer Mclane (lundi, 06 février 2017 06:12)


    It's really a cool and helpful piece of info. I am satisfied that you just shared this helpful info with us. Please stay us up to date like this. Thank you for sharing.

  • #7

    Cheyenne Leeks (mardi, 07 février 2017 03:48)


    This is my first time pay a visit at here and i am genuinely impressed to read everthing at alone place.

  • #8

    Garnet Packard (mercredi, 08 février 2017 04:37)


    Hi there friends, its enormous piece of writing concerning teachingand entirely explained, keep it up all the time.

  • #9

    Palmer Piggott (mercredi, 08 février 2017 10:06)


    Thank you for the auspicious writeup. It in fact was a amusement account it. Look advanced to far added agreeable from you! By the way, how can we communicate?